COMITE DEPARTEMENTAL DE SAVATE BOXE FRANCAISE ET DISCIPLINES ASSOCIEES DU 77

INTERVIEW DE KADER EL KAAMOUCHI

by on Juil.10, 2011, under INTERVIEWS

Kader EL KAAMOUCHI

« Un Jeune loup aux dents longues »

En ces moments difficile pour la savate boxe française en terme de spectacle sportif, la « BF » cherche sa star pour palier les anciens partis pour d’autres cieux (Modibo,Millet, Boumoula, Belloni, Mezzache…..).   L’année 2011 a marqué la fin des légendes qui ont illuminé la dernière décennie vu les dernières finales élites qui se sont déroulées a Coubertin, mise a part 1 a 2 rencontres. Il vrais que rien n’est plus incertain que la réussite d’un espoir sur les rings et que le passé nous prouve qu’il est périlleux d’annoncer avec certitude la « future star ». Pourtant, rien n’est plus passionnant en boxe que ce renouvellement prêt à relever les plus beaux défis. L’année 2012 sera t’elle le théâtre de la star nouvelle, éclosion de prestige et de confirmation de Kader ELKAAMOUCHI en élite, après avoir réalisé le grand chelem en junior ses 3 titres de champions France, Europe et mondial.

Elu meilleurs athlète 2011 du 77 en remportant le « trophée de l’espoir » tous sports confondu, le cdsbf de seine et marne à voulu aller à la rencontre de cet extra-terrestre de la savate boxe française âgé de 20 ans seulement qui cumule les titres comme d’autres collectionnes les cartes de pokemon.

Par Hamouri A


AGE : 20 ans
TAILLE : 1m85 POIDS : 73 kg CATÉGORIE : super mi-moyen

PALMARÈS : SBF: 3x champions de France junior  (2009/ 2010/2011) d’Europe 2010 et du monde 2011. Membre de l’équipe de France

Kick boxing: champion de france junior 2009

63 combats 62 victoires 1 défaite (sbf /full/kick boxing)

PROFESSION : Étudiant (éducateur animateur sportif)

ENTRAINEUR : MR HAMOURI Abderahman “bebert”

CLUB : Cs Meaux boxe activités pugilistiques

VIE FAMILIALE : célibataire

Kader, peux-tu te présenter en quelques mots

Je m’appelle Abdelkader El Kamouchi, j’ai 20 ans et je boxe depuis l’âge de 16 ans. Je vis à Meaux en Seine et Marne et je boxe au CS Meaux.

Quelles sont très principales qualités en tant que boxeur ?

Je suis polyvalent et je m’adapte dans toutes les disciplines de boxe pieds poings. Sur le ring, je me déplace énormément mais ma qualité première reste mon mental. Je suis très bien entouré donc c’est assez facile.

Tu viens de remporter à nouveau un 3ème titre consécutif de champion de France junior en savate boxe française peux –tu nous parler de cette rencontre ?

Ce fut une rencontre assez serrée et le combat a été rude face à Loïc Gouget, qui est un très bon technicien. Je pense que sur ce combat, le mental a joué un rôle considérable. Avant la rencontre, j’étais serein et j’ai bien écouté mon coin, une fois sur le ring. J’ai ainsi fait un travail en ligne basse qui a payé et m’a permis de gagner le combat à l’unanimité

Quel a été le moment qui t’a le plus marqué depuis que tu boxes ? Peux tu nous expliquer pourquoi ?

Mon dernier séjour en Italie où j’ai gagné mon titre de champion de monde est le souvenir le plus marquant pour le moment mais j’espère qu’il y en aura beaucoup d’autres et que je pourrai gagner encore d’autres titres.

Je suis allé là-bas avec un moral d’acier ce qui m’a permis de remporter mes 4 combats par KO technique.

Comment s’organise une semaine type d’entraînement ?

Je m’entraîne entre 8 et 10 heures par semaine, c’est donc un entraînement intensif. Je fais du cardio, du sparing, et de la musculation. Le week-end, je fais également du footing et essaie de faire attention à mon régime alimentaire, même si ce n’est pas évident (rires). Le mieux pour vivre mon quotidien et savoir comment il faut s’entraîner, c’est de venir au CS Meaux activités pugilistiques.

Ton entourage dit que tu t’entraînes beaucoup et que parfois tu te laisse aller surtout au niveau du poids, qu’en penses-tu ?

C’est exactement ce que je viens de dire. Mon entourage n’a pas tort. Je me lâche un peu lorsque je n’ai pas de combat. Je suis un bon vivant et j’aime bien manger donc parfois, il est dur de résister à la tentation

Tu as boxé dans diverses disciplines et tu as déjà été champion de France junior en kick-boxing, comment arrives-tu à t’adapter ?

J’ai un style polyvalent et j’ai le sens de l’adaptation, j’apprends rapidement donc je peux ainsi boxer dans plusieurs disciplines. J’ai aussi la chance d’appartenir à un grand club multi boxes qui est pour moi une grande richesse qui a formé de grands champions (Cs Meaux) Toutefois, j’avoue que les disciplines où je me sens le plus à l’aise sont la BF et le kick-boxing.

Dans quelle grande soirée aimerais-tu évoluer ?

Pour moi, les plus grandes soirées mondiales sont Thai Fight et K1 World Max et Coubertin en bf. C’est sur que ça me fait rêver et que j’espère y participer un jour.

Toujours dans ton entourage, ils pensent que tu as déjà le niveau pour boxer les meilleurs seniors élites, es-tu prétentieux ou pas ? tu en penses quoi ?

Si mon entourage le dit… (Rires). Plus sérieusement, quel athlète ne rêve pas d’avoir l’occasion de se frotter à l’élite de son sport. Pour moi, la boxe est une passion et j’essaie d’évoluer vers le sommet car je suis un perfectionniste et quand je me donne, je vais à fond avec pour objectif de monter le plus haut possible. Ça s’appelle-la gagne ! (sourire)

Quel boxeur aimerais-tu affronter?

Aucun boxeur en particulier. Je fais tous les combats à fond. Il est sur que c’est très motivant de combattre un boxeur reconnu et que ça donne encore plus de motivation mais il faut toujours respecter son adversaire et en boxe, plus qu’ailleurs.

Pour toi, quels sont les meilleurs boxeurs dans ta catégorie toutes disciplines confondues ?

YodSanklaï, Petrosian, Belloni et moi bien sur !!!(rires) !

Ton pire souvenir sportif de ta jeune carrière ?

Mon premier combat. Ca a été paradoxalement un de mes meilleurs et de mes pires souvenirs. Monter sur le ring la première fois, un mois à peine après avoir commencé la boxe, c’est quelque chose de fort et de traumatisant à la fois (rires). Et pourtant, j’ai gagné ce combat. Une grande fierté !

Quels sont tes objectifs pour la saison prochaine?

Le championnat de France élite, à la rentrée scolaire ! Et puis bien sur, les galas … comme je l’ai dit, tous les combats sont importants.

Suis-tu l’actualité du pieds-poings ?

Oui, parce que ça m’intéresse et je trouve que la boxe n’est pas encore assez médiatisée. J’ai envie que ce sport soit plus connu et reconnu.

Que manque-t-il à la Seine et Marne pour être un grand département de boxe ?

La boxe est encore aujourd’hui considérée comme un sport de pauvres ! C’est dramatique, il y a trop peu de subventions et une couverture médiatique trop peu importante. Il manque des aménagements à la hauteur du niveau que l’on souhaite avoir !

Que peut-on te souhaiter pour l’avenir ?

Tout ce qu’on peut souhaiter à un boxeur ! Des titres et laisser mon empreinte dans l’histoire de la boxe.

Quel est ton mot de la fin ?

Je tenais à remercier tous ceux qui m’ont soutenu et m’ont permis d’en arriver là : ma famille, mes amis, mon club et une mention spéciale à Bébert. Il se reconnaitra. (NDLR : Bébert est le coach d’Abdelkader)


KADER:
http://www.youtube.com/watch?v=ZJZ6IJPVwjo

No comments for this entry yet...

Comments are closed.